Asec:"Hervé Koffi a choisi le Burkina"

L’international espoir burkinabè Hervé Kouakou Koffi, a conquis « Sol Béni ».

Après une saison de haut vol dans les cages du Racing Club de Bobo-Dioulasso, le gardien de but international espoir burkinabè a déposé ses valises au bord de la lagune ébrié. Hervé Kouakou Koffi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est en train de donner la pleine mesure de son talent au sein l’ASEC d’Abidjan. Formé au centre de Rahimo FC, de l’ex-international burkinabè Rahim Ouédraogo, le jeune gardien de but burkinabè de 19 ans Hevé Kouakou Koffi a mis le public burkinabè d’accord sur son énorme potentiel au cours de la saison 2014-2015. Sacré meilleur gardien de but et champion du Burkina avec le Racing Club de Bobo-Dioulasso, le talentueux portier a décidé de relever un autre challenge : s’imposer au sein de l’ASEC d’Abidjan, club le plus titré de la Côte d’Ivoire. L’international burkinabè s’est engagé pour 3 saisons avec la formation des jaune et noir.

 Bien que jeune, il faut dire que le garçon savait bien où il mettait les pieds avant de s’engager. Dans une interview accordée au site officiel de l’ASEC d’Abidjan, il a indiqué que : « J’entendais beaucoup parler de l’ASEC Mimosas quand j’étais au Burkina-Faso. Des anciens joueurs Burkinabè tels que ZONGO Mamadou dit Bebeto et Mohamed KABORE ont déjà joué à l’ASEC Mimosas et y ont laissé de bons souvenirs. Je veux, à mon tour, laisser de bons souvenirs aux dirigeants et aux supporters de l’ASEC Mimosas ». Arrivé en toute discrétion et classé 3ème dans la hiérarchie des gardiens, Hervé Kouakou Koffi a su inverser la tendance en sa faveur en devenant un titulaire indiscutable. En campagne africaine dans les perches de l’ASEC Mimosas il a confirmé tout le bien que l’on pense de lui. Dans la double confrontation contre l’AS Coton du Tchad, l’ex-pensionnaire de Rahimo a su garder ses cages inviolées pour permettre aux siens de se qualifier pour la suite de la compétition. Fils d’ancien footballeur et international burkinabè Hyacinthe Koffi, Hervé Kouakou Koffi a évolué avec les jeunes catégories de la sélection nationale burkinabè. Il s’est particulièrement bien illustré avec la sélection des moins de 23 ans aux jeux africains de Brazzaville en 2015 en atteignant la finale. Si le garçon a déjà reçu une convocation avec la sélection A des Etalons sous l’ère Gernoth Rohr, il n’a toutefois pas encore été aligné au sein de celle-ci. Ayant la double-nationalité ivoiro-burkinabè, Hervé Kouakou Koffi est éligible pour intégrer également la sélection nationale ivoirienne. D’autant plus que ses prestations régulières ne laisseraient pas insensibles les dirigeants du football du pays voisin. Notons que l’actuel gardien de but de l’ASEC d’Abidjan s’est même vu délivrer un passeport du pays d’origine de son père. Joint par nos soins, l’entourage du gardien de but de 19 ans, nous a assuré que la priorité de ce dernier reste les Etalons du Burkina Faso. « Hervé Kouakou Koffi est un bon garçon intelligent, nous sommes contents qu'il progresse bien avec l'Asec. Il est Burkinabè, Ivoirien aussi, ça c'est une évidence. Mais tout le monde sait qu'il a joué avec la sélection des petites catégories du Burkina Avec le président de l'Asec, nous avons discuté. Ils le savent que le petit a choisi le Burkina, et ils le respectent bien. Donc il n'y a pas de souci. La balle est dans le camp du staff technique des Etalons. J'espère qu'ils réagiront au plus vite. », a fait savoir un proche du joueur qui a souhaité garder l’anonymat. Un membre fédéral dont nous tairons volontairement le nom, nous a également confié ceci : « c'est mieux que le petit vienne compléter la liste des A et que l'on gagne l'assurance totale sur lui, car d'autres pays peuvent nous l'arracher, alors que s'il est convoqué chez les Etalons A, il appartient définitivement au Burkina Faso ». Du Rahimo FC à l’ASEC d’Abidjan en passant par l’ASFB et le RCB, Hervé Kouakou a encore du chemin à parcourir. Le talent il en a à revendre, mais le faire s’exprimer au plus haut niveau exige de lui beaucoup de sérieux dans le travail. Surtout que le poste de gardien de but est particulier.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO