Burkina- Mohamed Koffi: Pourquoi une retraite si tôt ?

Bien qu'il soit au top de sa carrière et pour rester fidèle à lui-même afin d'éviter certaines divergences de vues, Mohamed Koffi, avait décidé de claquer la porte de la sélection nationale du Burkina Faso à 29 ans. Une décision que la Fédération burkinabè de football n'a jamais communiqué. La raison invoquée ? Elle reste personnelle.

Presque 4 ans plus tard, Mohamed Koffi déclarera à www.sportdrome.com qu'en réalité, il avait écrit une lettre à la fédération burkinabè de football (FBF) dans laquelle, il avait annoncé sa retraite internationale. « C'est un peu difficile à dire mais je ne vais pas le cacher. Les gens ne le savent pas car je n'avais pas eu l'occasion. Je passe par www.sportdrome.com pour le dire. Je suis quelqu'un qui est beaucoup renfermé. Le 21 octobre 2016, moi j'ai déposé ma lettre à la fédération burkinabè de football pour rendre ma démission en équipe nationale. Je les avais demandé de publier le message à mes fans et au public burkinabè que moi Koffi, sincèrement, c'est difficile de prendre cette décision mais j'ai beaucoup réfléchi et j'ai dit qu'il est temps pour moi de laisser l'équipe nationale et de laisser la place aux jeunes.»

L'actuel défenseur central du club égyptien de Smouha SC, Mohamed Koffi (33 ans aujourd'hui), avait été traité de vieux joueur sous l'ère de l'ancien sélectionneur des Etalons du Burkina, Paulo Duarte.

Aujourd'hui, le Burkina a de nouveau opté pour l'expertise nationale avec Kamou Malo aux commandes des Étalons. Si ce dernier dit qu'il veut de Koffi pour le prochain match des Étalons pour qu'il apporte son expérience à l'équipe, Mohamed Koffi est-il prêt à revenir ?

« Je ne peux jamais dire au peuple burkinabè "NON". Le Burkina m'a donné beaucoup de choses. Revenir aujourd'hui en équipe nationale sera une chance pour moi de dire au revoir à mes fans et à tout le monde car je n'avais pas eu cette chance là, pour dire revoir au peuple burkinabè. »

Koffi est arrivé en sélection A du Burkina en 2006 et a écrit avec les autres coéquipiers, la plus belle page de histoire du football burkinabè notamment la finale jouée et perdue en Afrique du Sud durant la CAN 2013 face au Nigeria (0-1).

Ablam GNAMESSO, le 17 Avril 2020

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO