Burkina: L'Assemblée nationale vote une nouvelle loi sur le sport

L'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité dans la matinée de jeudi un nouveau cadre juridique sur le sport burkinabè.
 
Le nouveau cadre adopté par les députés répond à l'objectif d'offrir des outils de mobilisation de ressources en quantité pour faire face aux besoins croissants du sport, à renforcer la régulation, la transparence du sport professionnel, à améliorer la compétitivité des clubs. Ce nouveau cadre juridique sur le sport démontre également une nouvelle fois que la réussite du sport burkinabè dépasse les clivages politiques et réunit l’ensemble des acteurs, conscients que la crédibilité et l’attractivité du sport et de ses compétitions sont des enjeux essentiels.
 
« Je me félicite et félicite la représentation nationale qui a doté, hier dans la matinée le sport national, à travers un vote à l’unanimité d’un nouveau cadre juridique. Cette nouvelle loi sur le sport se veut complète et adaptée aux réalités du moment. Elle prend en compte l’ensemble des domaines de la pratique sportive, de la base à l’élite en passant par les domaines connexes afin d’assurer une saine pratique du sport et sa professionnalisation. Nous voulons construire un sport fondé sur une industrie du sport. Nous voulons, à travers cette loi protéger les pratiquants, pendant et après leur carrière. Bref, ces nouveaux textes qui clarifient le jeu des acteurs (sportifs, encadreurs, dirigeants…) offrent des outils de mobilisation de ressources en quantité pour faire face aux besoins croissants du sport. Je voudrai remercier le président de l’Assemblée nationale, l’ensemble des députés singulièrement la Commission de la jeunesse, de l’éducation, de l’emploi et de la culture (CJEEC) pour l’intérêt manifeste autour de cette requête sur le sport du gouvernement portée par mon département. J’ai été édifié par les débats de fond avant le vote de la loi qui démontrent la grande connaissance mais également la passion, par moment de certains élus pour le sport. Ce nouveau cadre, j’en suis convaincu va amorcer le décollage du sport burkinabè, » a manifesté le ministre des sports et loisirs, Daouda Azoupiou.
 
Ablam GNAMESSO, le 22 Novembre 2019

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO