Tour du Faso 2018: Mathias Sorgho "je ne peux que rendre grâce à Dieu"

C’est Mathias Sorgho, qui a su conserver son bien , le maillot jaune, de la 31e édition du Tour du Faso jusqu’à l’arrivée du Tour sur l'avenir de l'indépendance. Le coureur burkinabè qui a décroché donc son premier sacre sur ce Tour, a tenu à remercier ses coéquipiers mais surtout rendre grâce à Dieu après sa victoire.

"Je remercie toute l'équipe Burkinabè, la fédération Burkinabè de Cyclisme et le ministère des sports qui nous a accompagné tout au long de cette 31e édition du Tour du Faso. Avec mes coéquipiers, on a bossé ensemble pour récupérer le maillot jaune et le conserver. Depuis ma première participation au Tour du Faso en 2015, je me suis classé troisième au général. En 2016, j'ai remporté le maillot jaune que j'ai perdu par la suite à cause d'une chute. En 2017, je suis revenu et j'ai dit que cette année sera la meilleure mais j'ai fait encore la troisième place. Donc je ne peux que rendre grâce à Dieu pour ce titre. Je suis très content d'avoir ce maillot jaune et je sais que l'équipe est aussi heureuse avec moi."

Le belge De Boes Timmy a remporté la 10è et dernière étape entre Zorgho -Ouagadougou, longue de 134,700 Km en 3h 10 min 48 sec soit une vitesse moyenne de 42,358 Km/h.

Ablam GNAMESSO (Ouagadougou-Burkina Faso), le 05 Novembre 2018

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO