L'ailier gauche de l'OL, Bertrand Traoré, a donné une interview dans laquelle il livre des éléments sur sa vie personnelle. De quoi lui donner une meilleure image, même si sa famille, elle, fait remonter des souvenirs moins glorieux. 

Je viens d’une famille très passionnée par le football. Ma mère a joué, mon père a été footballeur professionnel, mon grand frère Alain aussi. D’ailleurs, il est toujours en activité [au Qatar, NdlR]. J’ai toujours rêvé d’être footballeur. Tout petit déjà, vers 5, 6 ans, je jouais dans la maison, j’allais partout avec mon ballon. C’est là que tout a commencé. (...) Franchement, personne ne m’a dit que j’aurais pu être footballeur professionnel. C’est un rêve de gamin et ça s’est fait au fur et à mesure. Vu que j’avais un exemple près de moi, avec mon grand frère, j’ai toujours voulu suivre ses pas. Dès le moment où il a intégré un centre de formation, puis quand il est devenu professionnel et enfin lorsqu’il a été appelé en équipe nationale [du Burkina Faso], je me suis dit que j’aimerais avoir le même parcours. C’était mon exemple, une source de motivation. Il m’a donné beaucoup d’espoir.


Bertrand Traoré sur son enfance… 

 Je viens d’un milieu plutôt pauvre. On a perdu notre père quand j’étais encore bébé. Ma mère avait un petit boulot. Alain était à l’école, au centre de formation. David, l’aîné, était également à l’école et ma mère devait s’occuper de nous tous. On était cinq à la maison avec ma grande sœur. Ce n’était pas facile tous les jours... 

Sportdrome avec Lyon Capitale, le 22 Avril 2018


La 34ème journée de Ligue 1 française a été fructueuse pour Toulouse de Steeve Yago, difficile pour Strasbourg de Bakary Koné et Lille d'Hervé Koffi. Ces trois clubs sont tous en lutte pour le maintien en Ligue 1 cette saison.

Toulouse et Steeve Yago se donnent de l’air

Victorieux d'Angers (2-0), Toulouse et Steeve Yago se donnent de l'air. Ils restent 17ème mais avec désormais 33 points au classement et ont un match en moins.

Strasbourg et Bakary Koné dans le rétroviseur

Battu 3-1 par Amiens, le Racing Club de Strasbourg a fait donc la mauvaise opération de cette journée. Avec cette défaite face à un adversaire en lutte également pour le maintien, le Racing et Bakary Koné (16ème avec 34 points), sont désormais à 5 points du premier relégable du classement et ne regardent que dans le rétroviseur.

Lille et Hervé Koffi sombrent

Lille a perdu lourdement en déplacement face à l'OM (1-5). Cette défaite vient sombrer les Loscs et Hervé Koffi qui y croient toujours au maintien. Lille est 19ème sur 20 clubs. Les quatre dernières journées restent décisives. 

Ablam GNAMESSO, le 22 Avril 2018

Après avoir inscrit 13 buts et délivré 6 passes décisives en 36 apparitions avec l'Ajax Amsterdam la saison dernière, Bertrand Traoré s'est rapidement fait une place dans le onze Lyonnais, qui a dépensé 10 millions d'euros avec un pourcentage de 15% lors d'une prochaine revente pour le recruter en juin 2017. Si investir autant d'argent sur un jeune de 22 ans peut sembler flou, le natif de Bobo-Dioulasso, justifie depuis son arrivée chez les Gones, le prix de son transfert par son potentiel. Sportdrome (www.sportdrome.com) revient sur du très bon Bertrand Traoré à l'OL. 
 
Depuis ses débuts en Ligue 1 en août 2017 contre Strasbourg, Bertrand Traoré ne cesse d'impressionner par sa maturité et ses fulgurances balle au pied. Ce vendredi, l'international burkinabè a été l’un des principaux artisans du succès de l'OL face à Dijon (5-2) en inscivant le quatrième but de son club et délivrant une passe décisive sur la cinquième réalisation des lyonnais qui enchaînent un sixième succès consécutif.

Durant ses six (06) derniers matchs, Bertrand Traoré a marqué à quatre (04) reprises et délivré deux (02) passes décisives. Il totalise désormais 15 buts avec les Gones dont dix (10) en Ligue 1, quatre (04) en Europa League, un (01) en Coupe de France et sept (07) passes décisives, en seulement 38 matchs cette saison avec l'OL. Son club se positionne à la troisième place du classement derrière Monaco et le Psg qui a été sacré champion de France le week-end dernier en laminant les monégasques, 7 buts à 1. 
 
Il ne reste qu'à voir la joie de Jean-Michel Aulas, président de l'OL, à chaque prestation du jeune étalon, pour comprendre combien Bertrand Traoré fait du bien à Lyon qui compte sur sa recrue. 
 
Ablam GNAMESSO, le 21 Avril 2018

Le Havre conserve sa dixième place en faisant match nul (3-3) face au Racing Club de Lens au Stade Bollaert-Delelis lors de la 34ème journée de la Ligue 2 française.

Lens et Le Havre se neutralisent au Bollaert-Delelis (3-3) lors de la 34ème journée de Ligue 2. Cyrille Bayala a marqué le but du 2-1 des Lensois en fin de première période. Grâce à ce résultat de 3 buts partout, Le Havre reste sur le 10ème au classement avec 51 points. Quant au Racing Club de Lens, il totalise 37 points et occupe le 16ème rang. Yacouba Coulibaly a joué toute la partie tandis que Cyrille Bayala a été remplacé à la 76ème minute de jeu par Mounir Chouiar. 

Ablam GNAMESSO, le 20 Avril 2018

Suite aux mauvais résultats de Bobo Sport en Championnat, l'entraîneur Mouni Kouanda a été limogé ce mercredi. 

Marqué vendredi dernier après la défaite face à l'AS Police (0-1), Mouni Kouanda quitte son poste d'entraîneur de Bobo Sport. Le club de Bobo-Dioulasso va mal et pointe actuellement à la 15ème place du classement du championnat national de football de première division du Burkina Faso, Fasofoot, avec seulement 17 points en 23 journées. L'ancien coach de Kosaf n'a pas réussi sa difficile mission de sauver Bobo Sport de la zone de relégation.

Ablam GNAMESSO, le 19 Avril 2019

Gros coup d'arrêt pour Issoufou Dayo. En pleine forme, le défenseur central de Renaissance Sportive de Berkane (RSB) s'est blessé au genou et sera absent pour deux semaines, selon les informations de Sportdrome (www.sportdrome.com).

C'est un énorme coup dur pour l'ancien de l'Etoile Filante de Ouagadougou (l'EFO), dont les performances très solides avaient impressionné ces dernières semaines. Issoufou Dayo ne sera donc pas remis pour le choc de Botola Pro League face à l'AS FAR de Banou Diawara, le 22 avril prochain au stade municipal de Berkane. 

Ablam GNAMESSO, le 19 Avril 2018

Vous les connaissez, ou n’en avez jamais entendu parler. Adulés, respectés dans le monde entier ou totalement inconnus aux yeux du grand public. Ils n’ont pas les mêmes maillots, mais la même nationalité, burkinabè. Amis fans du football burkinabè, voici pour vous, le tour complet de l'actualité des joueurs burkinabè évoluant en Coupe CAF. 

CARA (Congo) 1-0 Saint George (Éthiopie) 5 tab 3 

Vainqueur 1-0 en Éthiopie à l’aller, le club du burkinabè Karim Nikiema a perdu mercredi à Brazzaville en barrage retour de la Coupe de la CAF. Le CARA est revenu à égalité sur l’ensemble des deux rencontres (1-1) avant de décrocher son billet pour le la phase de groupes aux tirs au but (5 tab 3). Saint George est donc éliminé. 

Raja Club Athletic (Maroc) 3-0 Zanaco (Zambie) 

Battu (2-0) en Zambie à l’aller, le club de Romaric Pitroipa, Zanaco s'est incliné une nouvelle fois (3-0) mercredi au Maroc par le Raja Club Athletic en barrage retour de la Coupe de la CAF. Zanoco et Romaric sont éliminés. 

RS Berkane (Maroc) 2-0 Generation Foot (Sénégal) 

Dominé (3-1) au Sénégal à l’aller, le club d'Issoufou Dayo (blessé) a renversé la vapeur en s’imposant 2-0 face à Génération Foot mercredi en barrage retour de la Coupe de la CAF. Grâce au but marqué à l’extérieur, la Renaissance Sportive de Berkane valide son ticket pour la phase de groupes de ladite compétition. 

Al Masry (Égypte) 2-1 CF Mounana (Gabon) 

Auteur d'un excellent match nul (1-1) à Libreville à l’aller, le club des burkinabè de Port Saïd, Al Masry, s’est imposé (2-1) mardi en barrage retour de la Coupe de la CAF. Mohamed Koffi a ouvert le score pour les aigles verts (59ème). Contrairement à Issouf Ouattara qui n'a pas fait son entrée en jeu, Aristide Bancé a débuté la rencontre. Al Masry est donc en phase de poules de la Coupe CAF pour la première fois. 

CR Belouizdad (Algérie) 0-0 ASEC Mimosas (Côte d'Ivoire) 

Auteur d'un court succès de 1 but contre 0 à l'aller, le club de la capitale Ivoirienne, Abidjan, en déplacement à Alger mardi en barrage retour de la Coupe de la CAF, a tenu en échec le CR Belouizdad (0-0). Ce résultat permet au club du burkinabè Amed Touré d'obtenir sa qualification pour la phase de groupe de la Coupe CAF.

Voilà, c’est tout pour le tour complet de l'actualité des joueurs burkinabè évoluant en Coupe CAF.

Ablam GNAMESSO, le 19 Avril 2018

A cinq journées de la fin de la saison 2017-2018 en Ligue 1 française, le sprint pour la survie s’annonce intense. Et incertain jusqu'au bout. www.sportdrome.com planche sur le cas de trois internationaux burkinabè dont leurs clubs sont concernés. Il s'agit de Bakary Koné avec Strasbourg, de Steeve Yago avec Toulouse et d'Hervé Koffi avec Lille.

Strasbourg (16ème, 34 points) : Les Strasbourgeois proches du maintien... 

Strasbourg et Bakary Koné s’envolent vers un maintien en Ligue 1 française. Mais en panne de réussite, ils se compliquent la tâche. Les Strasbourgeois n’ont plus gagné depuis le 04 mars contre Caen. Le club du capitaine général Bako n’a pris que trois (03) des 18 points possibles sur ses six (06) dernières sorties. Un rythme catastrophique qui pousse le public Strasbourgeois à regarder dans le rétroviseur. 

Toulouse (17ème, 30 points, 1 match en retard) : Le chassé... 

Les Toulousains occupent la place la plus enviée par le trio de chasse composé de Lille (18ème, 29 points), Troyes (19ème, 29 points) et Metz (20ème, 25 points). Un trio de chasse qui n'est pas loin de Toulouse dont Lilie mène la danse dans un rythme intense. Un rythme qui inquiète le Téfécé en perte de vitesse après ses dernières défaites face à l'OM (2-1), à l'OL (2-0), à Dijon (1-0) et s’apprête à vivre une fin de saison stressante. C'est ce que révèle le tweet de l'international burkinabè du club, Steeve Yago, qui tente à sa manière de mettre en confiance les supporters violets :

Pour tous les supporters violets sachez que l'on ne lâchera rien jusqu'à ce que le maintien soit acquis, on donnera tout pour ce maillot, pour ce Club et pour les supporters. 

 

Lille (18ème, 29 points) : Hervé Koffi le sauveur ? 

Lille n’a pas dit son dernier mot même si le club se cherche à l’aube du sprint final. Après ses deux titularisations de suite contre Bordeaux (2-1) et Guingamp (2-2), Hervé Koffi est plus que jamais lancé dans la lutte pour le maintien à sauver la peau du club dans ce trio de relégable. Un tel destin était difficilement prévisible pour Lille qui a l’ambition de redresser la barre. Un chantier difficile pour le club du portier burkinabè à la vue des derniers résultats (3 nuls, 5 défaites en 8 matchs). Le duel face à l'OM samedi prochain en dira plus si le choc psychologique s’est opéré du côté des Loscs.

Ablam GNAMESSO, le 18 Avril 2018

Le Club de Port Saïd s'est qualifié pour la phase de groupes de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (Coupe CAF) grâce à sa victoire 2-1 face au CF Mounana du Gabon. Mohamed Koffi a été l'auteur de l'un des deux buts du succès d'Al Masry.

Tenu en échec 1-1 à l’aller à Libreville, le CF Mounana n'a pas réussi à s'imposer ce mardi en barrage retour face au club des burkinabè, Aristide Bancé, Mohamed Koffi, Issouf Ouattara, Al Masry (2-1). Koffi a ouvert marque après 59 minutes de jeu. Cette victoire de 2-1 place les hommes d'Hossam Hassan en phase de poules de ladite compétition.

Qualification historique pour les aigles verts d'Al Masry, qui retrouvent pour la première fois de leur histoire la phase de groupes de la Coupe CAF.

Ablam GNAMESSO, le 17 Avril 2018

Le burkinabè Abdoul Aziz Nikiema a remporté la 27ème édition du Tour du Togo ce dimanche 15 Avril 2018. L’Etalon a su préserver ses 4 secondes d’avance sur le belge Cordeel Sander et a été classé 1er au classement général à l'issue de la dernière courue avec circuit dans la capitale togolaise, Lomé, longue de 80 kilomètres.

Le maillot jaune de la 27ème édition du Tour du Togo est définitivement resté sur les épaules du sociétaire de l'USFA, Abdoul Aziz Nikiema, du Burkina Faso qui succède à l'ivoirien Issiaka Cissé qui a remporté la 26e édition. Au total, 66 coureurs de 12 équipes dont 2 togolaises, 8 africaines et 2 européennes ont pris le départ de la course qui s'est déroulée sur 6 étapes. Abdoul Aziz Nikiema qui a enlevé la première étape qui s’est courue à Dapaong, longue de 70 km (Critérium) en 1h 47 min 05 sec soit une vitesse moyenne de 39,2 Km/h, n'a pas cédé le maillot jaune jusqu'à l'arrivée à Lomé. 

Ablam GNAMESSO, le 15 Avril 2018

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO