Le milieu de terrain burkinabè Charles Kaboré pourrait quitter le FC Krasnodar dès la prochaine période de transfert.

Au club depuis août 2015, en provenance du Kouban, l’autre club de la ville du sud de la Russie, Charles Kaboré (31 ans) montre son talent et parvient à s'imposer comme un élément indispensable du FC Krasnodar, dans un secteur où la concurrence reste rude avec quelques dinosaures du vestiaire. En fin de contrat avec le club russe, l’Étalon dispose d’une nouvelle offre. Les dirigeants du FC Krasnodar lui ont proposé un nouveau contrat d’un an, assorti d’une option pour une saison supplémentaire. Reste à savoir si on verra Kaboré s'inscrire dans la durée.

L'avenir de Charles Kaboré devrait s'écrire hors de la Russie ...

L’ex-milieu de terrain de Marseille (Ligue 1, France) Charles Kaboré, serait coché par trois clubs qui sont hors de la Russie. Il s’agirait d'un club turc et deux autres du Golfe persique : Arabie saoudite et Émirats arabes unis qui suivent avec attention le dossier du capitaine des Étalons du Faso.

Ablam GNAMESSO, le 02 Avril 2019

Après huit belles éditions, les IXes Jeux de la Francophonie devraient se tenir au Canada Nouveau-Brunswick en 2021. Fin janvier, les autorités néo-brunswickoises ont annoncé, à la surprise générale, leur désengagement. Conséquence, les 54 États membres de plein droit de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont jusqu’au 31 mai prochain, pour déposer leur dossier de candidature pour l’organisation de la 9è édition.

Les Jeux de la Francophonie, plus qu’un rassemblement artistico-sportif !

Projet phare de l’Organisation internationale de la Francophonie, ces Jeux sont un tremplin pour les jeunes talents artistes et sportifs de l’espace francophone. À chaque édition, ils sont plus 300 lauréats à être primés. En plein développement, cet évènementiel si jeune, s’est fait une place de choix dans les calendriers culturels et sportifs internationaux. En effet, les compétitions sportives sont homologuées par les fédérations sportives internationales qui assurent d’ailleurs la partie technique. Idem pour les concours culturels supervisés par des jurés issus des plus grands rassemblements artistiques. L’impact des Jeux est certes atistico-sportif, mais aussi et surtout socio-économique et médiatique.

À qui cette chance d’accueillir les JF2021 ?

Selon le principe d’alternance entre le « Sud » et le « Nord », ces Jeux de la Francophonie 2021 doivent avoir lieu dans un État ou gouvernement septentrional, après s’être déroulés de fort belle manière en 2017 en Côte d’Ivoire. Mais selon le Comité international des Jeux de la Francophonie, la candidature de la prochaine édition des Jeux resterait ouverte aux États du "Sud". Pour l’heure, aucune candidature n’a été officiellement enregistrée. Néanmoins, la ville québécoise de Sherbrooke, pourrait postuler pour remplacer le duo Moncton-Dieppe, apprend-t-on dans la presse canadienne. Inspirée par le succès de Nice en 2013, la ville de Nantes est également citée parmi les potentiels candidats à l’organisation.

Sauvons les Jeux de la Francophonie !

Déjà, un élan de solidarité en faveur des Jeux de la Francophonie s’est tissé sur les réseaux sociaux via le hashtag #mobiliséspourlesjeux. Ils sont athlètes, artistes, hommes de médias et hommes politiques de tous bords à manifester leur solidarité en faveur du plus grand événement culturel et sportif dédié à la jeunesse francophone. Pour rappel, les Jeux de la Francophonie sont le plus grand évènementiel alliant des compétitions sportives et des concours culturels, ouverts aux jeunes, afin de promouvoir les talents de la jeunesse francophone. Les derniers Jeux qui s’étaient tenus en Côte d’Ivoire en 2017 avaient réuni près de 3500 participants, issus de 43 États et gouvernements francophones et enregistré plus d’un demi-milliard de téléspectateurs de part le monde.

Abdel Malik KOUDIZE, le 28 Mars 2019

Le mystère avait quelque peu plané autour de la nature réelle de sa blessure. En match test le 13 juillet 2018 face à Anderlecht, Boureima Hassan Bandé, s'est fracturé son péroné et déchiré le tube interne de sa cheville. Il avait même été question d'une absence de six mois, comme l'avait laissé entendre son club, Ajax Amsterdam. Mais l'attaquant burkinabè est déjà de retour sur les terrains d'entraînement et s'exerce collectivement depuis mercredi avec le groupe Ajex.

Un retour à la compétition est donc imminent.

Ablam GNAMESSO, le 28 Mars 2019

Le Bénin a éliminé le Togo d'Emmanuel Adébayor de la course à la Coupe d'Afrique des Nations 2019 dimanche à Cotonou et s’est offert un précieux billet pour le tournoi final en Egypte. Au terme du match, certains joueurs se sont exprimés. Tel est le cas du capitaine des Éperviers, Adébayor, auteur de l'unique but togolais de la partie. L'Épervier laisse toujours de doutes sur sa retraite.

" Je vais voir ce que l’avenir me réserve. J’ai tout fait pour garder le maillot de cet après-midi. Et, si c’est la fin d’un cycle, qu’il en soit ainsi. Le plus important, c’est que je garde le short, le maillot et les chaussettes. J’avais promis à ma fille, aujourd’hui âgée de 8 ans, que mon dernier maillot en club et celui en sélection seraient pour elle. Je pense qu’elle a déjà dû m’envoyer un message : « Papa, et le maillot ? » Pour l’instant, on ne va pas parler de ma fin de carrière. On va plus parler de l’élimination du Togo, " a déclaré le capitaine togolais au micro de Félix Sohoundé Pépéripé.

Ablam GNAMESSO, le 25 Mars 2019

Après l'élimination des Éperviers du Togo pour la Coupe d'Afrique des Nations Egypte 2019, Claude Le Roy s'est exprimé en conférence de presse d'après match Bénin - Togo, 2-1. Une conférence au cours de laquelle le sélectionneur du Togo n'a pas caché son soutien aux Écureuils du Bénin durant la phase finale du Tournoi.

« Le résultat est sévère pour nous. On n'a pas su concrétiser certaines occasions. On était pris sur certaines balles de contres. On savait comment ils allaient jouer. Le terrain, pas aussi catastrophique que tout ce qu'on pensait mais ce n'est pas quand-même un bon terrain pour développer du football. On ne va pas trouver d'excuses. On est éliminé. On va devenir des supporters du Bénin pour la Coupe d'Afrique des Nations en espérant qu'ils représenteront dignement et qu'ils feront une très belle carrière en Egypte 2019. C'est vraiment mon souhait le plus cher, » a manifesté Le Roy devant la presse locale et internationale.

Le Togo ne disputera pas cette phase finale de Coupe d'Afrique des Nations de son histoire après avoir perdu sur un résultat de 2 buts contre 1. Le tournoi quant à lui, aura lieu en juin - juillet 2019 en Egypte.

Ablam GNAMESSO, le 24 Mars 2019

Le Bénin s’est qualifié pour la Coupe d'Afrique des Nations grâce à sa victoire (2-1) contre le Togo ce dimanche 24 mars au stade de l'amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Un résultat lors de cette sixième et dernière journée des qualifications de la CAN 2019 qui lui vaudra de jouer la phase finale en Egypte.

Le Bénin a battu le Togo (2-1), ce dimanche à Cotonou lors de la 6eme journée, décisive, des éliminatoires de la CAN Egypte 2019. Grâce à David Djigla (12ème) et de Steve Mounié (82ème), les Écureuils du Bénin ont ainsi fait le nécessaire pour décrocher leur ticket pour la phase finale en Egypte. Entre temps, le capitaine des togolais Emmanuel Adébayor a ramené son équipe à niveau à la 71è minute. Ce succès permet au Bénin de décrocher sa quatrième CAN après 2004, 2008 et 2010.

Déjà qualifiée avant cette dernière journée, l'Algérie a fait un nul (1-1) vendredi à Blida, bouclant ainsi son parcours en tête du groupe D.

Ablam GNAMESSO, le 24 Mars 2019

Après l’échec qui sonne comme une tragédie dans tout le Burkina, Paulo Duarte qui termine dans deux mois et demi son contrat à la tête des Étalons sur cette cruelle fausse note n'a pas pu cacher son chagrin devant les caméras burkinabè en conférence d'après match Burkina - Mauritanie (1-0). Le technicien portugais déclare assumer cette débâcle des Étalons du Faso et demande pardon aux burkinabè.

Le Burkina ne participera pas à la CAN Egypte 2019. Une première après cinq participations consécutives. Un échec qui n'a pas manqué d'attrister Paulo Duarte qui avait pour objectif de qualifier le Burkina pour la Coupe du Monde 2018 et la CAN 2019. En conférence d'après match de la 6è et dernière journée des qualifications, il n'a d'ailleurs pas pu cacher son chagrin quand il a dû assumer les responsabilités de cette élimination devant les caméras de la télévision burkinabè.

"Les cadres de l’équipe à l’image de Bakary Koné, Jonathan Pitroïpa, Charles Kaboré etc., avaient bien voulu disputer cette CAN pour mettre un terme à leur carrière. Ils ont tout donné mais malheureusement. C’est vraiment triste pour le football burkinabè et je demande pardon à tout le peuple burkinabè... " a manifesté Duarte Paulo.

Une triste fin des qualifications pour la CAN Egypte 2019 pour le Burkina Faso qui aurait mérité une sortie plus glorieuse.

Ablam GNAMESSO, le 23 Mars 2019

L'Angola s'est qualifiée pour la CAN Egypte 2019 en allant battre le Botswana (1-0) à Francistown. Un résultat qui élimine ce vendredi soir la Burkina Faso malgré son succès (1-0) au 4 Août de Ouagadougou face à la Mauritanie.

Le Burkina Faso, finaliste en 2013 en Afrique du Sud, 3è place en 2017 au Gabon, ne participera pas à la CAN Egypte 2019, pour la première fois depuis 2008. L'Angola retrouve, elle, la CAN, qu'elle n'avait plus disputée en 2017.

Cela sera sans eux. La première édition d'une CAN à 24 nations sans Bakary Koné, Jonathan Pitroipa, Charles Kaboré, Alain Traoré, Aristide Bancé qui ne deviendront pas les premiers joueurs à disputer six Coupes d'Afrique consécutivement. Elle sera également sans les Bertrand Traoré, seul buteur face à la Mauritanie lors de la 6è et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, Issouf Dayo, Patrick Malo ou encore Préjuce Nakoulma.

Désormais au Burkina, tous les regards sont tournés vers l’avenir et surtout vers les reformes à venir au sein du football du Faso.

CLASSEMENT :

1- MAURITANIE 12 pts + 1
2- ANGOLA 12 pts +3
3- BURKINA FASO 10 pts +3
4- BOTSWANA 1 pt -7

Ablam GNAMESSO, le 23 Mars 2019

Jonathan Pitroipa (attaquant au Paris FC, 32 ans) reste optimiste pour la qualification de l’équipe du Burkina à la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Après avoir tourné la page de la CAN 2017, l’Étalon se prononce sur le match comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019,

" On sait que le match est proche. C'est vendredi mais le plus important, c'est de se concentrer sur notre match. Ne pas penser au match qui se jouera à Francistown. Nous espérons juste gagner notre match. Après on verra à la fin du match. On y croit parce qu'on est passé par deux cas pareils dans les précédentes CAN. Donc on espère que cette fois-ci, la troisième fois, ce sera la bonne encore ", confie-t-il.

Les Étalons doivent absolument s'imposer ce vendredi face aux Mourabitounes de la Mauritanie mais surtout compter sur un faux-pas de l'Angola face au Botswana, déjà éliminé.

Ablam GNAMESSO, le 20 Mars 2019

Le Bénin a l’occasion contre le Togo de valider son billet qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, dimanche prochain à Cotonou. Les coéquipiers d'Olivier Verdon, qui n’ont plus connu les joies d’une CAN depuis l’édition 2010, pourront en cas de succès face aux togolais voir leur rêve devenu une réalité.

Conscient de l'enjeu de cette sixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, Olivier Verdon ne veut pas perdre de vue l'objectif qui est la qualification. Interrogé à la fin de la première séance d'entrainement des Écureuils du Bénin par www.sportdrome.com sur le fait de savoir s'il rêve d’être qualifié ? il avait répondu : " Bien sûr (sourire). Depuis le match contre la Gambie, j'y pense tous les jours. Même quand je suis en club, j'en parle à tout le monde. C'est toujours dans un coin de ma tête", a manifesté le défenseur central de Sochaux.

Le Bénin est dans une situation originale. Et peut y croire.

Ablam GNAMESSO, le 19 Mars 2019

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO