Le Burkina Faso a été logiquement battu face à l’un des plus grands prétendants au titre de cette 21è édition de la CAN des moins de 20 ans, le Sénégal, en match comptant pour la 3è et dernière journée des matchs du groupe B (5-1) cet après-midi à Maradi.

Le Burkina a subi la pire défaite de ce premier tour du tournoi samedi après-midi au stade régional de Maradi contre le Sénégal, déjà qualifié pour les demi-finales (5-1). Une gifle inédite pour les Étalons juniors, assurés de faire leurs adieux à la fin de cette rencontre après leurs deux défaites enregistrées face au Ghana (2-0) et au Mali (1-0). Le Burkina qui durant ce match face au Sénégal cherchait à inscrire son premier du tournoi à réussi l'exploit grâce à Fessal Tapsoba à la 34è minute. Le jeune sociétaire de l'ASEC Mimosas d'Abidjan (Cote d'Ivoire), sauve ainsi le Faso qui termine la compétition comme étant l'équipe la plus faible de ce premier tour.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 09 Février 2019

Aristide Bancé qui s'est engagé pour les six prochains mois en faveur de l'Union Sportive des Forces Armées (USFA) a été officiellement présenté à la presse et aux supporters ce vendredi au terrain d'entrainement du club de la Division 1 du Burkina Faso (Faso Foot). L'attaquant quitte ainsi Al Masry d'Egypte qui l'a laissé libre après le mercato hivernal.

Au Faso, on a déjà hâte de voir l'international burkinabè, Aristide Bancé, avec le club des militaires. Classée quatrième après 17 journées de championnat, l'USFA joue ce dimanche au stade du 4 Août de Ouagadougou (17h45 GMT) contre les électriciens de l'AS SONABEL pour le compte de la 18è journée du Faso Foot.

Ablam GNAMESSO, le 08 Février 2019

Laissé libre par le club égyptien d'Al Masry, après la fin du mercato pour ne pas qu'il signe ailleurs, l'attaquant Aristide Bancé s'est engagé avec l'USFA (Faso Foot, Division 1 - Burkina). La signature de cet attaquant puissant de 34 ans est la surprise en ce début de mois de février en Faso Foot.

Aristide Bancé est bel et bien l'invité surprise de cette seconde phase du Faso Foot. Personne n'a vu venir l'arrivée de cet attaquant de 1,93 m. Laissé libre par Al Masry après la fin du mercato, l'attaquant burkinabè fera une pige à l'Union Sportive des Forces Armées (USFA) jusqu'en juin prochain avant de se chercher un club à l'extérieur.

Ablam GNAMESSO, le 07 Février 2019

Mal embarqué, le Burkina a déjà pris la porte dès le premier tour de cette CAN U20 2019 après sa seconde défaite contre le Mali (1-0) cet après-midi au stade régional de Maradi.

Pas de miracle pour le Burkina Faso. Alors que les Étalons juniors devaient s'imposer pour espérer se qualifier pour les demi-finales de la CAN U20 Niger 2019, ils ont été battus par une équipe du Mali qui a su jouer le coup après l'ouverture de la marque de Mamadou Traore d'une belle reprise de volée des 18 mètres à la 52è minute. Avec une deuxième défaite en autant de sortie, les Étalons juniors ont déjà pris la porte dans cette CAN U20 2019. Toutefois, il est à noter qu'ils pourront finir la compétition sur un nul ou une victoire voire une troisième défaite puisqu'ils ont encore un troisième et dernier match de groupes face au Sénégal.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 06 Février 2019

Le Burundi a arraché un point (3-3) face au Niger mardi soir au stade Général Seyni Kountché de Niamey lors de seconde rencontres de la deuxième journée des matchs du groupe A de la CAN U20 2019.

Dans ce duel entre deux équipes en quête du succès dans le groupe A de la CAN junior 2019, l'enjeu n'a pas rendu les deux formations timorées, bien au contraire puisque les deux équipes ont fait régaler le public qui a fait massivement le déplacement au stade Général Seyni Kountché de Niamey, dans le but de ne pas se faire compter le duel. Très tôt, le Mena U20 a ouvert la marque sur un penalty joliment transformé par Issah Abdoulaye Salou à la 16è minute. Les juniors nigériens ont ensuite profité des largesses défensives adverses pour tuer le score à la 42è minute sur une réalisation de Kairou Amoustapha. Derrière les juniors burundais ont réagi par l'entremise de Saidi Irakoze à la 45è minute (Penalty).

La seconde période a été beaucoup plus animée avec cette fois deux buts burundais et un but nigérien. D'abord, ce sont les U20 du Niger qui vont se rassurer en inscrivant le but du 3-1 grâce à Mahamadou Sabo (56è). En suite, ce sont les U20 du Burundi qui vont faire le festival en prenant pour un temps le match à leur compte. Cette légère domination portera ses fruits avec des buts de Jules Ulimwengu (73è) et Bienvenue Kanakimana (75è) ramenant du coup les deux formations à niveau (3-3). Dans le premier match du groupe, l'Afrique du Sud et le Nigeria ont fait un nul sans but de zéro à zéro.

Le vendredi 08 février, le Niger croisera le Nigeria et le Burundi jouera l'Afrique du Sud pour le compte des deux derniers matchs du groupe A des matchs de poules de la CAN U20 2019.

Ablam GNAMESSO (Niamey - Niger), le 05 Février 2019

Le milieu de terrain Mohamed Camara, l'un des atouts majeurs des Aiglons, blessé lors de la première sortie du Mali contre le Sénégal est forfait pour le match décisif de ce mercredi 06 février face aux Étalons juniors du Burkina Faso au stade régional de Maradi (12H30 GMT).

Le capitaine des Aiglons du Mali, Mohamed Camara, a été remplacé par Boubacar Boubou Konté.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 05 Février 2019

Le Burkina affronte le Mali ce Mercredi, dans le cadre de la 2è journée de la CAN U20 Niger 2019. Battus lors de leur première sortie face à une équipe ghanéenne très compacte et appliquée en défense, les Étalons juniors ont montré leurs limites et ont coulé deux buts à zéro.

Si le Burkina n’a pas démérité durant cette première journée, il peut toujours mathématiquement se qualifier pour le prochain tour de la CAN U20 2019. C'est ce qu'a confirmé son sélectionneur Sérafin Dargani, ce matin en conférence de presse d'avant match Mali - Burkina de ce mercredi 06 février au stade régional de Maradi (12H 30 GMT). "Notre objectif est de se qualifier pour la Coupe du monde des moins de 20 ans en Pologne, mais nous devons gagner notre prochain match. Nous avons perdu le premier match, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas se qualifier pour les demi-finales" a-t-il déclaré.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 05 Février 2019

La défaite du Burkina Faso face au Ghana (2-0) était surprenante pour une partie du public sportif burkinabè. Les Étalons juniors ont quelque peu dominé mais ils ont encaissé des buts inattendus selon le sélectionneur du Faso, Sérafin Dargani, en conférence d'après match. "Les deux buts du Ghana, c'est pas un jeu construit. Ce sont des buts gags. Ce ne sont pas des trucs tactiques."

Le Burkina a été bon mais a manqué cette mentalité de gagneur. "Sur le plan technico-tactique, les deux équipes se valent" a-t-il manifesté avant d'ajouter que physiquement le Ghana était présent. "Ils sont bien physiquement."

C’est qu’il va falloir rectifier avant le match de ce mercredi 06 février face aux Aiglons du Mali au stade régional de Maradi à partir de 12H 30 GMT.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 05 Février 2019

Le Niger joue ce mardi son deuxième match de la CAN U20 2019 face au Burundi avec une pleine sérénité, d'après les propos du sélectionneur du Mena U20, Ismaila Tiemoko. Mêmes réactions du coté du sélectionneur du Burundi, Joslin Bipfubusa, durant la traditionnelle conférence de presse d'avant match. En somme, les deux sélectionneurs se disent prêts pour le duel.

Les propos d'avant match des sélectionneurs :

Joslin Bipfubusa (sélectionneur du Burundi) :

"C'est un match capital pour nous. On doit mettre toute notre force pour le gagner car une victoire nous relance dans la compétition."

Ismaila Tiemoko (Sélectionneur du Niger)

"Nous allons jouer avec la plus grande sérénité. C'est un match qui peut déjà nous ouvrir les portes de la qualification en cas de victoire. (...) C'est un autre match face au Burundi. Il y aura moins de pression contrairement à la première sortie face à l'Afrique du Sud. Les joueurs en sont conscients."

Le Niger avant fait un nul (1-1) face à l'Afrique du Sud lors de sa première sortie alors que le Burundi avait perdu (2-0) contre le Nigeria.

Ablam GNAMESSO (Niamey - Niger), le 05 Février 2019

Pour son premier match en Coupe d'Afrique des Nations de football des moins de 20 ans, CAN U20 Niger 2019, le Burkina Faso s’est incliné cet après-midi sur le score de (0-2) face au Ghana au stade régional de Maradi.

Pour cette rencontre, le sélectionneur Sérafin Dargani a aligné une équipe pourtant assez offensive, mais sans meneur de jeu et surtout sans avant-centre type. Alors que les Étalons juniors tentaient d’aller de l’avant, les Black Satellite leur ont opposé un défi physique, qui finalement s’est avéré payant avec l’ouverture du score pour le Ghana à la 41è minute de jeu par Daniel Adzigodi Lomotey Agbloe.

En seconde période, Ouattara Check, Hugo Passega, Fessal Tapsoba et Yael Tiendreogo ont tenté des incursions dans la défense ghanéenne mais sans succès. Mais sur une attaque placée ghanéenne, Daniel Adzigodi Lomotey Agbloe qui a suivi l'action, a réussi à tromper pour la seconde fois Mohamed Traoré sur sa sortie hasardeuse à la 77è minute de jeu. Au final, le Burkina s’est incliné par zéro but à deux, face à une équipe ghanéenne très compacte et appliquée en défense.

Mercredi à 12H30 GMT, le Burkina fera sa deuxième sortie dans le tournoi face aux Aiglons du Mali, battus dimanche par le Sénégal (2-0). Un duel des perdants du Groupe B de la CAN U20 Niger 2019.

Ablam GNAMESSO (Niger), le 04 Février 2019

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO