Le match amical de ce mardi entre la sélection des Étalons et la sélection Balkanique a tout d’une affiche inédite malgré que les Kosovars, n’ont rien d’une foudre de guerre et de fait, restent prenables. Petit poucet du football européen, le Kosovo qui a fait son entrée au sein de la grande famille de l’UEFA qu’en mai 2016, va sans doute disputer son plus grand match contre le Burkina Faso, ce mardi à 16h GMT à Franconville, près de Paris. 

Dans ce match test où le Kosovo fait figure de Petit Poucet, les coéquipiers de Charles Kaboré qui ont battu la Guinée-Bissau (2-0) lors de leur première rencontre amicale de cette journée FIFA devront s'en méfier des Kosovars qui sont dans une très bonne phase de succès. 

Voici pourquoi les Étalons du Burkina Faso devront s'en méfier du Kosovo à Franconville. 

1- Parce que les Kosovars veulent enchaîner 

Le Kosovo a fait chuter le Madagascar (1-0) samedi 24 mars en amical joué au stade Franconville. Le seul but du test a été inscrit par Edon Zhegrova au retour des vestiaires à la 48e minute. Un succès qui galvanise plus la sélection Balkanique qui pense enchaîner une seconde victoire en amical face aux Étalons du Burkina Faso. 

2- Parce que le Kosovo a un état d'esprit à toute épreuve 

La sélection Kosovare est une équipe qui est toujours à l'épreuve mais capable de coups et d'exploits. Ils n'ont pas tremblé contre les Barea du Madagascar (1-0) lors de leur dernière confrontation. Par contre, ils ont joué le coup avec succès. 

3- Parce que le figure de l'adversaire est abordable 

Même si les Kosovars font figure d'un adversaire abordable dans cette rencontre internationale amicale, les Étalons du Burkina Faso savent qu'ils doivent les prendre très au sérieux leur adversaire pour ne pas se faire surprendre. L'équipe du Kosovo est 176e au dernier classement FIFA alors que celle du Faso occupe la 56e place. 

Kosovo - Burkina Faso, c'est ce mardi 27 mars 2018 au stade Franconville (France) à partir de 16h GMT.

Ablam GNAMESSO, le 27 Mars 2018

Dans un entretien à la RTB, le président de la Fédération Burkinabè de Cyclisme, Yasnémanégré Sawadogo, a abordé avec nos confrères de la radio nationale les questions du moment au sein de la FBC où il est surtout revenu sur la politique de la relève au niveau des coureurs. 

Déjà, nous avons détecté une vingtaine de coureurs qui ont moins de 23 ans et nous essayons déjà de les mettre dans la ronde de lancement. Mais pour nous la meilleure relève c'est la création de l'institution de toutes les catégories (minime, cadette, junior et des moins de 23 ans). […] la relève à mon sens ce n'est pas trouver un coureur déjà à 18 ans ou à 19 ans et commencer à le former. La relève c'est de partir carrément à la base. Donc le chantier est vaste et nous y réfléchissons. Mais le principal blocage c'est les ressources financières parce qu'il faut savoir accompagner les clubs. 

L'actuel président de la FBC, a aussi profité de l'occasion pour rappeler les grands rendez-vous qui attendent le cyclisme Burkinabè pour le reste de l'année 2018. 

Du 08 au 15 avril, nous avons le Tour du Togo. Du 22 au 29 avril, nous avons le Tour du Sénégal. En mai, nous avons une nouvelle compétition. Il s'agit du Tour de la Guinée Conakry, du 1er au 05 mai. Le Burkina Faso est invité. En suite nous avons le Tour du Bénin en mi-mai suivi du Tour de la RD Congo en mi-juin. Et en fin juin, nous avons une autre nouvelle compétition. Le Tour du Congo Brazza et le Burkina est encore invité. En août, nous avons le Tour d'Éthiopie. Toujours en août, nous avons un nouveau Tour. C'est celui du Niger. En septembre, nous aurons le Tour de Côte d'Ivoire. Et après le Tour de Côte d'Ivoire, cette année je pense qu'on va tout faire pour participer aussi au Tour Chantal Biya du Cameroun qui est une compétition internationale reconnue par l'UCI qui donne des points. Son avantage est qu'il se déroule à dix (10) jours du Tour du Faso. Ce qui pourra contribuer à la préparation dans les montagnes de Yaoundé pour revenir entamer notre Tour du Faso qui aura lieu du 26 octobre au 04 novembre 2018. Le Tour du Faso va donc clore tous les Tours... 

Ablam GNAMESSO, le 26 Mars 2018

Mohamed Ouattara a inscrit sa deuxième réalisation sous le maillot du Racing Athletic Club. Il a réduit le score pour le club. RAC a perdu 2-1 sur les installations de Rapide Oued Zem pour le compte de cette 22e journée de Botola Pro League.

Auteur de son second but depuis son prêt en janvier dernier au Racing Athletic Club face au Rapide Oued Zem, le défenseur central du Burkina Faso Mohamed Ouattara n’est pas qu’un simple défenseur. Il est également un buteur remarquable notamment de la tête, comme il l’a prouvé dimanche lors de la 22e journée de Botola Pro League à la 90e minute de jeu. Mohamed Ouattara buteur (25 ans, 2 buts , 7 matchs) mais le RAC perdant dans le duel 2-1. Le club du Burkinabè reste bon dernier avec 13 points au classement en 21 matchs joués.

Ablam GNAMESSO, le 26 Mars 2018

Le Ministre des Sports et des loisirs, Daouda Azoupiou, a fait un don de dix (10) vélos de course à la Fédération Burkinabè de Cyclisme (FBC) dans le but de s’affirmer plus lors des prochaines compétitions continentales. 

La cérémonie s’est déroulée vendredi dernier en présence du président de la dite fédération, le capitaine Yasnémanégré Sawadogo. Dans sa prise de parole, le Ministre des Sports a promis poursuivre cette politique de renforcement des fédérations du Burkina Faso. 

Les échanges que j’ai entamés aussi avec les fédérations m’ont permis d’avoir une idée de l’immensité des attentes. Je réaffirme donc mon engagement à poursuivre cette politique de renforcement des capacités opérationnelles. 

Le coût total des dix (10) vélos est estimé à 18 millions de francs CFA. 

Ablam GNAMESSO, le 25 Mars 2018

Le club de football féminin de Danta AC a eu un accident de bus alors qu'il se rendait à Bobo-Dioulasso dans le cadre de la 10eme journée du championnat national féminin de première division, D1, où Danta AC affronte les Tigresses, ce dimanche (07h30 GMT) au stade Wobi.

Aucune perte en vie humaine, deux (02) blessés au bras, c’est le bilan provisoire de l’accident de bus, survenu samedi à la sortie de la ville de Dédougou. Il transportait le club de football féminin de Danta AC qui devait affronter les Tigresses de Bobo-Dioulasso dans le cadre de la 10e journée du championnat national féminin de D1 au Burkina Faso.

Selon les premières informations recueillies, l’un des pneus a éclaté entraînant la perte de contrôle du car hors de la route. Les blessés ont été prises en charge à l'hôpital de Dédougou et ont rejoint leurs familles après les soins. Prompt rétablissement aux blessés.

Ablam GNAMESSO, le 25 Mars 2018

L'ailier droit Burkinabè d'Antwerp est sur une bonne pente. Après avoir retrouvé du temps de jeu en Jupiter Pro League Belge (7 matchs, 384 minutes), Jonathan Pitroipa a enchaîné les bonnes performances au point de convaincre le sélectionneur des Étalons, Paulo Duarte, de le rappeler, après une année d'absence.

L'ancien de Planète Champion de Ouagadougou, Jonathan Pitroipa, a livré le secret de son retour au top et parlé du groupe des Étalons après la victoire face la Guinée-Bissau. Pit pense également apporter plus à l'équipe avec son retour.

C'est toujours un plaisir pour moi de revenir représenter le pays. C'est vrai que ma blessure a beaucoup mis du temps. Mais mentalement j'étais préparé donc j'ai pris mon temps. Je me suis dit, je me prépare jusqu'au moment où je me sentirais bien à revenir. […] c'était le bon moment comme c'était un match amical. Je me suis dit, je viens. J'essaye de reprendre plaisir en jouant avec toute l'équipe. Je sais qu'on a déjà un très bon groupe avec les jeunes qui sont arrivés. On est entrain de travailler encore pour progresser. Je sens que le niveau est meilleur. […] je compte le dire aussi que je suis toujours présent. Mentalement je suis prêt. Physiquement je retrouve mon meilleur niveau. Techniquement je dirais que je suis toujours le même Pitroipa. J'espère que je pourrais apporter plus dans les matchs à venir.

Le Jeudi 22 mars dernier, les Étalons du Burkina Faso ont dominé en match test les Djurtus de la Guinée-Bissau, 2-0. Ils affronteront le 27 mars prochain le Kosovo au stade Franconville (France) pour le compte de leur seconde sortie de la journée FIFA.

Patrick Juillard & Ablam Gnamesso, le 24 Mars 2018

Auteur de 90 minutes pleines lors de son premier match avec la sélection nationale du Burkina Faso, Bryan Dabo, n'a caché ses émotions à la presse par rapport à sa première sélection dans le onze national des Étalons face à la Guinée-Bissau (2-0).

 

Tout s'est bien passé pour ma première sélection. Le plus important c'est la victoire. Après j'aurais voulu marquer dès mon premier match mais j'ai raté de peu. Ça va venir peut être contre le Kosovo (le 27 mars à Franconville).

En attendant la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en septembre prochain, Bryan Dabo, brûle d'impatience. Le joueur de la Florentina en Italie ambitionne jouer son premier match officiel devant le public Burkinabè.

 

J'espère effectuer mon premier match à la maison à Ouagadougou assez rapidement. Je suis impatient..

 

Ablam GNAMESSO, le 22 Mars 2018

Présent en conférence de presse après la victoire en amical contre les Djurtus de la Guinée-Bissau (2-0), le capitaine des Étalons du Burkina Faso, Charles Kaboré, a salué la belle intégration de Bryan Dabo qui a fait jeudi après-midi son premier match avec la sélection nationale du Burkina Faso et pense qu'il fera du bien à l'équipe.

Charles Kaboré a aussi parlé du groupe des Étalons qui pour lui vit bien.

Notre groupe vit bien, on avait à cœur de faire un bon match. Bryan Dabo va nous faire du bien, il s'est rapidement intégré au collectif, mais il n'a pas encore chanté pour son bizutage.

Ablam GNAMESSO, le 22 Mars 2018

Le sélectionneur des Étalons du Burkina Faso, Paulo Duarte, s'est dit jeudi après-midi satisfait de la prestation de ses joueurs lors du match international amical 2-0 contre la Guinée-Bissau comptant pour les rencontres de la journée FIFA du mois de mars 2018. 

Intervenant au cours de la conférence de presse d'après match, le technicien portugais des Étalons du Burkina Faso a déclaré que c'est un match qui lui a permis de donner la chance à ceux qui n'en n'ont pas en club. Selon Paulo Duarte, c'est pour peaufiner également les automatismes du groupe. 

Ce match m'a permis de donner du temps de jeu à ceux qui n'en n'ont pas en club, et de peaufiner les automatismes de mon groupe.

Ablam GNAMESSO, le 22 Mars 2018

Le Burkina Faso s'est imposé (2-0) jeudi après-midi au stade Didier Pironi en match test comptant pour la journée FIFA face à la Guinée-Bissau.

Rien ne laissait pourtant présager un tel écart au score avant le démarrage de la rencontre internationale amicale entre les Étalons du Burkina Faso et les Djurtus de la Guinée-Bissau. Les deux équipes ont entamé pied au plancher la partie avec une belle frappe de Boureima Hassane Bandé dès la 6e minute. En se plaçant très haut dans un schéma similaire à la Guinée-Bissau, les Étalons ont étouffé pour temps les Djurtus. Une très bonne première période de jeu maîtrisée avec de deux réalisations signées de Cyrille Bayala à la 36e minute et d'Aristide Bancé (38e). Le résultat de 2-0 à la pause ne changera pas en seconde période jusqu'au de sifflet final. Le Burkina Faso n’a pas été flamboyant. Mais s’en est sorti victorieux de ce match test. Bryan Dabo qui a finalement opté pour le Burkina Faso a joué toute la rencontre.

Onze de départ du Burkina Faso :

Koffi Hervé, Issouf Paro, Bakary Koné, Steeve Yago, Yacouba Coulibaly (Jean Noël Lingani 89'), Charles Kaboré (Adama Guira 72'), Bryan Dabo, Hassane Bandé (Zakaria Sanogo 72'), Aristide Bancé, Jonathan Pitroipa (Bertrand Traoré 75'), Cyrille Bayala. 

La prochaine sortie des  Étalons ce sera face au Kosovo le 27 mars au stade Franconville à Paris.

Ablam GNAMESSO, le 22 Mars 2018

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO