Partis en Ouganda juste après leur victoire au match aller à Ouagadougou 1 à 0 les Etalons du Burkina Faso ont livré deux séances d'entraînement."Nous essayons de travailler sur les derniers réglages et sur la récupération pour que tout le monde soit au top" a déclaré le technicien Portugais Paulo Duarte.Sauf que tous ses réglages se font sans Jonathan Zongo et l'attaquant Bakary Koné qui évoluent aux Emirats arabes.Ses deux joueurs sont restés à Ouagadougou pour cause respectivement d'adduction et de paludisme.La reconnaissance du terrain pour les Etalons est prévue pour ce soir et le match aura lieu ce Mardi à 16h GMT.

BONSA

Pour le compte de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Etalons ont reçu dans leur antre du stade du 4 août, les Cranes de l’Ouganda. Les poulains de Paulo Duarte ont assuré le service minimum sous les yeux du président du Faso Roch Kaboré, le samedi 26 mars. Les Etalons du Burkina ont glané trois précieux points face à l’Ouganda pour se hisser à la tête de la poule D, des éliminatoires de la CAN 2017. En effet pour son retour sur le banc des Etalons, Paulo Duarte a signé une victoire sur le score de 1-0.

Dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, le Burkina Faso va accueillir l’Ouganda le samedi 26 mars au stade du 4 août de Ouagadougou. Une rencontre qui s’annonce capitale dans l’optique de la qualification pour Gabon 2017. A quelques heures de croiser les crampons avec les Cranes d’Ouganda, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017, les Etalons ont peaufiné les derniers réglages sous la houlette de Paulo Duarte.

Depuis ses belles performances avec le Racing Club de Bobo-Dioulasso,Banou Diawara jouit d'une grande popularité au Burkina Faso.Deux fois meilleur buteur du Fasofoot et auteur de dix réalisations avec la JSK cette saison,l'attaquant Burkinabè n'a pourtant pas encore prouvé en équipe nationale ou du moins joué.

Regroupés depuis ce Lundi pour préparer la double confrontation face à l'Ouganda,les Etalon du Burkina Faso affichent une détermination.S'il y a bien un joueur qui sera très attendu c'est bien Bertrand Traoré,le joueur de Chelsea reste confiant et surtout ravi de la cohésion qui existe dans le groupe.

Après le Gabon,place au Maroc.Les Étalons juniors pensent déjà aux éliminatoires de la coupe d'Afrique de leur catégorie.On se souvient qu'ils avaient livré une double confrontation amicale  face au Gabon,cette fois ci les Étalons juniors et les Lions de l'Atlas juniors s'affronteront en match international amical le lundi 28 mars à partir de 16 heures au stade du 4 août.Les poulains de Moussa Sanogo dit Falcao préparent les éliminatoires de la CAN 2017 qui aura lieu en Zambie.

BONSA

L’international burkinabè Jean-Victor Traoré continue de s’illustrer de la meilleure des manières dans le championnat français de Basketball Pro B. Le sociétaire de Lille ne fait qu’enchaîner les prestations de haut vol. Jean-Victor Traoré marche sur l’eau en Pro B avec Lille. Le basketteur burkinabè ne fait qu’aligner de belle performance qui lui valent l’honneur d’être régulièrement cité dans le meilleur « 5 majeur » de la seconde Ligue du Basketball français.

Agé de 28 ans, Benjamin Compaoré s’est distingué aux mondiaux d’Athlétisme en salle, le samedi 20 mars à Portland. L’athlète originaire du Burkina Faso est monté sur le podium du triple saut. Avec ses 17,09 m, le champion d’Europe 2014 en plein-air n’a été devancé que par le Chinois Dong Bin (17,33 m) et l’Allemand Max Hess (17,14 m) et a offert à la France sa deuxième médaille des Mondiaux-2016.

Le match en retard de la 15ème journée du championnat national de football entre l’USFA et le RCB, qui s’est soldé par un nul vierge, a marqué la fin de la première partie de saison.L'Union Sportive des Forces Armées et le Racing Club de Bobo Dioulasso qui ont du se mettre à jour vis à vis du calendrier qu'ils avaient pas honoré à cause de la participation en campagne africaine.Le Rail Club du Kadiogo (RCK), a fini leader de la mi-saison Le point de la première partie du Fasofoot.

Le RCK sur de bons rails Avec un recrutement ambitieux,

Le RCK était sur le papier l’équipe la mieux armée pour jouer les premiers rôles. Les cheminots conduits par Kamou Malo ont tenu les promesses et se sont positionnés en locomotive du Fasofoot à mi-saison. Avec 3 points d’avance sur le champion sortant, Racing Club de Bobo-Dioulasso, le RCK termine en tête du classement du championnat national. Deuxième meilleure attaque du championnat avec 16 buts, le RCK tient aussi bien la baraque sur le plan défensif avec 7 buts concédés. Conscient que le titre est très loin d’être acquis, le technicien Kamou Malo n’a de cesse de marteler à ses poulains que chaque match va devoir être abordé avec sérieux jusqu’au terme de la saison. Il faut noter que seulement 4 points séparent le leader du 3ème au classement (USO). Pour se donner les moyens de s’offrir le second titre de champions de son histoire, le RCK a animé le mercato une nouvelle fois. Ainsi, les internationaux Hugues Wilfried Dah et Narcisse Bambara ont rejoint les Faucons. Yacouba Songnè et le néo-Etalon Yacouba Mando sont également venus déposer leurs valises chez la formation des cheminots.

L’invincible USO

Sous la houlette de Mousso Ouédraogo, alias José Mourinho, l’Union sportive de Ouagadougou a retrouvé des couleurs. Solide défensivement, les Unionistes terminent la première partie de saison comme meilleure défense avec 5 buts encaissés. Mieux, l’USO est restée invaincue sur toute la première phase du championnat. Un exploit qui malgré tout a vu le coach Mousso Ouedraogo et l’USO mettre un terme à leur collaboration. Les Unionistes classés 3ème à 4 longueurs du leader RCK, seront dans les débats pour la course au titre.

Les promus font de la résistance

L’AJEB de Bobo-Dioulasso et l’USY luttent tant bien que mal pour éviter le purgatoire. Les deux formations promues sont au coude à coude dans le classement mais ont su garder leurs distances avec la zone rouge. Respectivement classées 13ème et 14ème, l’AJEB et l’USY font mieux que Majestic et Bankuy Sport, relégués dans la zone rouge. Les deux dernières équipes citées auront à cravacher durement pour se sortir de la zone de relégation.

L’EFO et l’ASFA Yennenga à la traîne

Les deux clubs phares du football burkinabè ont vécu une première partie de saison compliquée. L’ASFA Yennenga a connu une embellie dans la dernière ligne droite de la première phase avec une belle série de victoires, ce qui lui a permis de se remettre dans le bon sens de la marche. Les Asfasiens peuvent augurer de belles choses dans la seconde moitié de saison malgré 9 points de retard sur le leader RCK. Quant à l’EFO, ses performances irrégulières la relèguent au 9ème rang. Un classement indigne du standing de la « Reine des stades ». Les Stellistes entendent se réveiller pour la manche des matchs retour et se sont activés sur le marché des transferts. Nous apprenons que l’EFO a obtenu la signature de trois footballeurs expatriés, dont le Nigérien Guimy Bloose.

La survie des représentants en campagne africaine

Tous deux prématurément éliminés des compétitions interclubs du continent, le Racing Club de Bobo-Dioulasso, champion en titre, et l’Union sportive des Forces armées n’ont cependant pas la même trajectoire en championnat. En effet, le RCB suit le rythme du leader RCB, bien qu’ayant eu un calendrier relativement chargé. Les Tigres de Diaradougou pointent en seconde position à 3 unités du RCK. C’est dire que le RCB pourrait être le véritable challenger du leader dans la course au titre. Quant à l’USFA, elle s’est particulièrement montrer irrégulière avec des performances en dents de scie.Les militaires sont loin du podium et auront du mal à revenir dans la course au titre, à moins de retrouver de la régularité dans leurs performances. Avec 4 victoires, 8 nuls et 3 défaites, l’USFA est logée à la 8ème place et à 11 points du RCK.

Classement général à l'issue de la première phase

1er RCK  31pts

2e RCB  28pts

3e USO  27pts

4e SANTOS FC  25pts

5e BPS   24pts

6e KOZAF 23pts

7e ASFA Y 22pts

8e USFA 20 pas

9e EFO 20 pas

10e USCO 20pts

11e AS SONABEL 16pts

12e ASFB 15

13e AJEB15pts

14e USY 13pts

15e MAJESTIC  8pts

16e BANKUY SPORT 8pts

Tema JOEL

Après sa rupture de contrat à l’amiable avec le club roumain de Universitate Cluj,le latéral Burkinabè Narcisse Bambara est resté sans club pendant 09 mois.Malgré quelques mois de pré-saison avec le Rail Club du Kadiogo en Septembre dernier,le constat était que le Burkinabé de 26 ana n’avait pas officiellement signé.En cette occasion de mercato du Fasofoot,le RCK et Narcisse Bambara se sont mis d’accord pour un contrat.L’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou est donc officiellement jouera du RCK.En rappel les poulains de Kamou Malo ont fini leader de la première phase du Fasofoot.

BONSA

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO