Passionné du ballon rond, Olympe Gantin, passé par Njalla Quan sport Academy (Cameroun), Generation Foot (Sénégal), Benin Foot de Roger Janvier Rama (Bénin) avant de rejoindre les Mambas Noirs, le Mogas 90 et l'AS Douane du Niger, découvre le Faso Foot (Division 1) et plus particulièrement l’ASFA Yennenga et le Burkina où il évolue actuellement après une belle campagne africaine en Coupe de la CAF avec Energie FC du Bénin. L'international béninois de 26 ans (défenseur), nous a livré un long entretien à Ouagadougou (Burkina Faso) dans lequel il nous plonge dans les différents moments de sa carrière.

 

Comment as-tu débuté au football ?

Il faut avouer que depuis tout petit le football était une passion pour moi. Je l'ai toujours répété à mon géniteur mon papa que j'aime le football et que je voulais faire une carrière footballestique. Donc à l'âge de 11 ou 12 ans, on avait lancé un test de détection pour le Cameroun. Papa est venu me l'annoncer et m'a dit si j'étais intéressé. Je lui ai dit que c'est une occasion à saisir. C'est ainsi que nous sommes rendus à Cotonou pour le test. J'ai fait ledit test, ça a bien marché. C'est ainsi qu'on s'est envolé pour le Cameroun, le pays de Samuel Eto'o. Là bas, j'ai intégré le centre de formation "Njalla Quan Sport Academy" où j'ai pu passer deux bonnes années de formation. Après, je suis revenu au pays pour intégrer le centre de formation "Bénin Foot". J'ai aussi fait deux ans là bas. Lors de la troisième année, je suis allé au Sénégal dans le centre de formation "Génération Foot" où j'ai eu la chance de côtoyer quelques joueurs dont la star sénégalaise aujourd'hui, Sadio Mané. Quelques béninois aussi comme Désiré Segbe Azankpo. Nous avons jouer ensemble. Là bas, c'était sous forme de stage.

 

Pendant ce temps, il y avait la sélection junior du Bénin qui frappait à ta porte. Comment s’est déroulée ton arrivée ?

En 2010, j'ai été convoqué en équipe nationale junior sous l'ère du sélectionneur Eustache d'Almeida. J'ai rejoint le groupe qui était logé dans le temps au centre du président Ajavon Sébastien, C.I.F.A.S (Centre International de Football Ajavon Sébastien). On a fait un mois de préparation avant de recevoir le Burkina Faso à domicile où on a fait un match nul. Après nous sommes allés à Ouagadougou pour défier les Étalons Juniors qu'on avait éliminé aux tirs au but. Cette victoire nous a permis de se qualifier pour le tour suivant des éliminatoires de la CAN Junior. Nous sommes tombés sur le Ghana et là, nous sommes vraiment tombés. Au match aller, ils nous ont battu 2-0 à domicile, et au match retour chez eux, c'était 4-1.

 

Quel souvenir gardes-tu de ce passage ?

C'était une belle expérience. Je ne regrette rien. J'ai appris beaucoup de ça. Je pouvais déjà dire à quelqu'un que, dans un match international, il y a telle ou telle chose qui se passe. Durant ce match aussi, j'ai rencontré, André Ayew qui était aussi dans l'effectif du Ghana en 2010.

 

Tu es rapidement repéré par un club local, qui te fera recruter et où tu y joueras pour une saison ...

Exactement (sourire). Après la campagne avec l'équipe nationale junior, le président du club les Mambas Noirs, m'a fait appel et m'a dit qu'il aimerait travailler avec moi. Que je fasse la saison avec son effectif de Mambas Noirs. J'ai accepté et j'ai signé un contrat d'un an avec eux. Après je me suis retrouvé au Mogas 90 pour un bail de trois ans. Enfin, avec les rouge et blanc d'Energie FC, en 2017 lors de la saison de transition qui nous a conduit en coupe de la Confédération Africaine de Football (Coupe CAF) où on a fait une très belle campagne.

 

Avant Energie FC en 2017, tu étais dans une autre aventure au Niger grâce à un monsieur bien connu dans le milieu du football béninois ?

Effectivement, j'ai reçu un contact venant de Wilfried Ayedon après mon passage au Mogas 90. Il m'a fait une proposition sur le Niger et m'a parlé de l'AS Douane. Je n'ai pas hésité comme il n'y avait pas de championnat au pays, j'étais obligé d'accepter. Et c'est comme ça que je suis allé au Niger où j'ai signé un contrat d'un an avec l'AS Douane, un des grands clubs du Niger. En cette année, j'ai eu la chance de participer à une campagne africaine avec eux. On a joué les Tours Préliminaires face au Wydad (Maroc). J'étais dans l'effectif à Casablanca. On a été battu 2-0 chez eux. Au match retour à Niamey, on a fait 2-2. Dans la même année, j'ai été vice champion avec le club en 2016.

 

Après le Niger, direction Burkina Faso, Et plus précisément dans un grand club, l'ASFA Yennenga. Comment s’est réalisé le transfert ?

Courant fin juillet 2018, je suis venu à Ouagadougou après des échanges préalables avec l'ASFA Yennenga. J'ai rejoint le groupe et après trois semaines de travail, je suis tombé d'accord avec le club. C'est comme ça que j'ai pu signer mon contrat et je suis devenu officiellement joueur de l'ASFA Yennenga.

 

Comment te sens-tu à l'ASFA Yennenga ?

Ça se passe bien. Je rends grâce au Seigneur. Après quelques matchs amicaux, on a joué la coupe de la Ligue avant le démarrage du championnat (Faso Foot, Division 1- Burkina). Nous sommes tombés en demi-finale face aux douaniers de l'AS Douane. L'intégration n'a pas été difficile pour moi. Aussi, j'ai su gagner très vite la confiance du coach, du staff technique, des joueurs et tous ceux qui travaillent pour le club. Contrairement à l'année dernière en Faso Foot, l'ASFA se porte bien avec la prise de conscience des joueurs.

Réalisation : Ablam GNAMESSO, le 03 Décembre 2018

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.sportdrome.com

La sud-africaine Chrestinah Thembi Kgatlana a été désignée Femme de la 11e édition de la Coupe d'Afrique des Nations féminine de football. L'attaquante de 22 ans, a également été élue meilleure buteuse de la compétition après avoir marqué cinq buts en cinq matchs.

Femme de la CAN féminine Ghana 2018:

Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud)

Meilleure buteuse de la compétition :

Chrestinah Thembi Kgatlana (5 buts, Afrique du Sud)

Équipe Fair Play du tournoi :

Cameroun

Ablam GNAMESSO, le 02 Décembre 2018

L'instance organisatrice de la compétition a élaboré un très beau onze type à la fin de la 11e édition de la Can féminine de football, qui comprend des stars comme Elisabeth Addo, Bassira Traoré, Chrestinah Thembi Kgatlana, Feudjio Tchuanyo Raissa, Onome Ebi...

Une malienne, une ghanéenne, deux nigérianes, trois sud-africaines et quatre camerounaises. Voici les nationalités représentées dans l'équipe type de la Can féminine Ghana 2028, à l'issue de la finale remportée par le Nigeria face à l'Afrique du Sud (0-0, 4-3 t-a-b). Forcément, tous les joueuses retenues ont participé au minimum à la demi-finale sauf Elisabeth Addo du Ghana, éliminée dans la phase de poules. La malienne Bassira Traoré, son très bon tournoi a été auréolé.

Onze type de la Can féminine Ghana 2018 :

Gardienne :

Tochukwu Oluehi

Défense :

Lebohang Esther Ramalepe (Afrique du Sud), Onome Ebi (Nigeria), Janine Van Wyk (Afrique du Sud), Meffoumetou Tcheno Claudine Falone ( Cameroun)

Milieux :

Élisabeth Addo (Ghana), Feudjio Tchuanyo Raissa (Cameroun), Ngo Ndoumbouk Marlyse Bernadette (Cameroun)

Attaque :

Chrestina Kgatlana (Afrique du Sud), Bassira Traoré (Mali), Aboudi Onguene Gabrielle (Cameroun).

Ablam GNAMESSO, le 02 Décembre 2018

Le Nigeria est champion d'Afrique de football pour la 9e fois grâce à son réalisme dans la fatidique séance de tirs au but (0-0, 4 t-a-b 3).

Le Nigeria est venu à bout de l'Afrique du Sud aux tirs au but, samedi à Accra Sports Stadium. Une séance remportée 4-3 après un match nul (0-0) par les coéquipières d'Asisat Oshoala.

Ablam GNAMESSO, Accra - Ghana, le 1er Décembre 2018

La vice-capitaine des Banyana Banyana de l'Afrique du Sud, Refiloe Jane, ne disputera pas la finale de la Coupe d'Afrique des Nations féminine de football Ghana 2018, samedi 1er décembre contre les Super Falcons du Nigeria à Accra Sports Stadium. Jane a été rappelée par son club Canberra United (Division 1- Australie). 

L'Afrique du Sud jouera la finale de la CAN féminine Ghana 2018 sans sa vice-capitaine, Refiloe Jane, contre le Nigeria ce samedi à Accra Sports Stadium (16h GMT). La milieu de terrain qui a disputé tous les matchs du tournoi est partie en Australie pour rejoindre son nouveau club, Canberra United Football Club, après avoir contribué à qualifier son pays pour la Coupe du Monde féminine France 2019 et à la finale de la 11e édition de la CAN féminine. Son club joue ce dimanche 02 décembre contre Sydney FC en Ligue australienne. Toutefois, il est à noter que la sud-africaine a été rappelée en vertu d'un accord avec la SAFA (South African Football Association). 

Ablam GNAMESSO, Accra - Ghana, le 29 Novembre 2018

Abdoul Fessal Tapsoba a rempli sa mission en étant l'unique buteur du match contre Manga Sport (1-0), dans un début de compétition africaine (Ligue des Champions - CAF) très crispant pour les Mimos.

Lors de la saison 2016-2017, le héros des académiciens s'appelait Aristide Bancé (burkinabè). Lors de l'exercice 2017-2018, c'était Amed Touré (burkinabè). En 2018-2019 (actuelle saison en cours), ils sont plusieurs burkinabè à s'être distingués avec Asec Mimosas, mais Abdoul Fessal Tapsoba a largement contribué à envoyer la foule ivoirienne et burkinabè exploser de joie à chaque fin de match de l'Asec Mimosas.

S'il a le vent en poupe lors de cette première phase de la Ligue 1 ivoirienne, son but à la 6e minute contre Manga Sport du Gabon en préliminaire aller de la Ligue des Champions -  CAF, a été retentissant (1-0).

- Quatre buts -

Abdoul Fessal Tapsoba, c'est 4 buts après 11 journées de Ligue 1 ivoirienne avec l'Asec Mimosas et dont deux fois élu homme du match. Désigné homme du match de la 4e journée contre SC Gagnoa et élu Mimos du derby de la 10e journée contre Africa Sport. Des statistiques qui représentent de meilleures performances du jeune burkinabè de 19 ans.

- International junior burkinabè -

Grand artisan de la qualification des Étalons juniors du Burkina Faso à la prochaine Coupe d'Afrique des Nations des moins de 20 ans (CAN U20), Abdoul Fessal Tapsoba sera donc au Niger en janvier et février prochains pour la phase finale du tournoi.

- Abdoul Fessal Tapsoba et l'Asec Mimosas -

Le jeune international junior du Faso a été recruté à l’Académie MimoSifcom en 2015. Deux ans après son arrivée au centre, il a été promu en équipe première cette saison (2018-2019). Une promotion que Abdoul Fessal Tapsoba mérite bien.

Nom : TAPSOBA

Prénoms: Abdoul Fessal

Date et lieu de naissance: 23-08-2001, à Port-Bouët (Abidjan)

Poids : 69 kg

Taille : 1,77 m

Formé à l’Académie MimoSifcom

Ablam GNAMESSO, le 29 Novembre 2018

Au bout d’une seconde demi-finale qui n'est pas allée en prolongation comme la première, les sud-africaines ont battu les maliennes (2-0) à Cape Coast.

C'est l'Afrique du Sud qui a décroché le second billet pour la finale de la Can féminine Ghana 2018. Les sud-africaines ont dominé les maliennes par deux contre zéro. 31 minutes après le coup d'envoi, la meilleure buteuse du tournoi Chrestina Kgatlana porte son compteur à 5 buts en ouvrant le score pour sa sélection. De retour de la pause, à la 81e minute, Lebohang Ramalepe corse l'addition à 2-0.

L'Afrique du Sud retrouvera, dimanche à 16 heures GMT, le Nigeria pour tenter de décrocher le titre de champion d'Afrique.

Ablam GNAMESSO, Accra - Ghana, le 27 Novembre 2018

Nouvelle sensation à Accra. La CAN féminine Ghana 2018 perd l'un de ses grands favoris. Le Cameroun a été éliminé, mardi après-midi par le Nigeria. Le Cameroun et le Nigeria n’ont pu se départager à l’issue du temps réglementaire en première demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations féminine de football Ghana 2018. Ils ont disputé les prolongations puis la phase de tirs au but pour se départager (0-0, 4 t-a-b à 2).

Le Nigeria a validé son billet pour la finale de la 11e édition de la CAN féminine en venant à bout du Cameroun (0-0, 4 t-a-b à 2) au terme d'un match très animé. Les Lionnes Indomptables du Cameroun ont été éliminées d'une CAN féminine dont elles étaient l'une des favorites. Le Nigeria poursuit sa route et attendra la fin de la deuxième demi-finale entre l'Afrique du Sud et le Mali pour connaître son adversaire en finale.

Quant au Cameroun pourra nourrir bien des regrets. Le premier, c'est de ne pas avoir évité cette séance de tirs au but pendant ses temps forts de domination. Le deuxième, c'est d'avoir manqué de réalisme lors des tirs au but en ratant deux des quatre tirs.

Ablam GNAMESSO, Accra - Ghana, le 27 Novembre 2018

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho, vainqueur du Tour du Faso 2018, fait partie des 15 coureurs africains pour l'édition 2018 du prix du meilleur cycliste africain, récompensant le coureur qui a fait rayonner le cyclisme africain en 2018.

De nombreux coureurs africains ont émerveillé cette année lors des différents tours sur le continent. Cette année, aux côtés des ARERUYA Joseph et autres GHEBREIGZABHIER Amanuel, le burkinabè Mathias Sorgho figure parmi une liste de 15 coureurs établie par les organisateurs et est en course pour succéder à Louis Meintjes. Ce sont de directeurs sportifs, d’entraîneurs, de dirigeants, de coureurs africains, de journalistes africains et européens qui désignent le meilleur cycliste africain de l'année avec un jury présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France Bernard Hinault. Le nom du lauréat sera révélé le 21 décembre prochain.

Liste des 15 nominés :

1- ARERUYA Joseph (Rwanda – Delko-Marseille)
2- CISSE Isiaka (Côte d’Ivoire)
3- DE BOD Stefan (Afrique du Sud – Dimension Data for Qhubeka)
4- GHEBREIGZABHIER Amanuel (Erythrée – Dimension Data)
5- HENDRICKX Clint (Afrique du Sud – Bike Aid)
6- IMPEY Daryl (Afrique du Sud – Michelton-Scott)
7- KAMZONG Clovis (Cameroun)
8- KIPKEMBOI Salim (Kenya – Bike Aid)
9- KUDUS Merhawi (Erythrée – Dimension Data)
10- LAGAB Azzedine (Algérie – GSP)
11- MUGISHA Samuel (Rwanda-Dimension Data for Qhubeka)
12- MULUBRHAN Henok (Erythrée)
13- REGUIGUI Youcef (Algérie- Sovac)
14- SORGHO Mathias (Burkina Faso)
15- UWIZEYIMANA Bonaventure (Rwanda)

Ablam GNAMESSO, le 27 Novembre 2018

Reprise de "Miroir des Pros" après la trêve internationale qui a mis un coup d'arrêt aux divers championnats et à votre rubrique qui fait le point des perfs des joueurs burkinabè du week-end. Une conception www.sportdrome.com . Le week-end a été difficile pour les burkinabè en club.

Espagne - Liga 2 (J14)

Lugo 2-1 Córdoba

Córdoba sans Ibrahim Blati Touré a été défait en déplacement par Lugo (2-1).

Danemark - Superligaen (J17)

AGF Arhus 1-2 AC Horsens

83 minutes pour Adama Guira. AGF Arhus battue à domicile lors de cette 17e journée de Superligaen (2-1) par AC Horsens.

Grèce - Super League (J11)

PAS Giannina 2-0 Levadiakos

Nouvelle défaite pour Levadiakos en Super League Grecque face PAS Giannina. Souleymane Sawadogo a joué toutes les minutes de la rencontre.

Italie - Serie A (J13)

Bologne 0-0 Fiorentina

La Fiorentina est allée tenir en échec Bologne (0-0). Bryan Dabo, entré en cours de jeu plus précisément à la 87e minute.

Russie - Premier Liga (J15)

Krasnodar 3-0 Arsenal Tula

Large succès de 3-0 de Krasnodar. Charles Kaboré auteur d'un jaune à la 41e minute, a été exclu sur un second jaune à la 88e minute de la rencontre.

Turquie - Süper Lig (J13)

Galatasaray 1-1 Konyaspor

Précieux nul arraché par Konyaspor devant Galatasaray (1-1). 90 minutes pour Abdou Razak Traoré.

AnkaraGücü 1-4 Bekistas

AnkaraGücü surclassé sur ses propres installations par Bekistas (4-1). Bakary Koné absent.

Autriche - Bundesliga (J15)

TSV Hartberg 0-4 Salzbourg

TSV Hartberg chute à domicile sur un lourd score de 4 buts contre 0 face Salzbourg. 33 minutes pour Zakaria Sanogo.

ST polten 2-0 Wacker

ST polten gagne (2-0) sans Issiaka Ouedraogo.

Égypte - Premier League (J16)

El-Entag El-Harby 0-0 Al-Masry

Pas de vainqueur entre El-Entag El-Harby et Al-Masry du défenseur burkinabè Mohamed Koffi (0-0).

Maroc - Botola Pro (J9)

CA Youssoufia Berrechid 1-0 RS Berkane

Courte défaite (1-0) pour la RS Berkane d'Issouf Dayo et d'Alain Traoré en Botola Pro Ligue 1 Marocaine.

France - Ligue 1 (J14)

Olympique Lyonnais 1-0 Saint-Étienne

L'OL domine Saint-Étienne (1-0). Bertrand Traoré entré en fin de partie (90e).

Ligue 2 (J15)

Paris FC 1-0 HAC

Paris FC s'impose face au Havre de Yacouba Coulibaly (expulsé à la 87e minute de la rencontre). 74 minutes pour Jonathan Pitroipa.

Niort 0-1 Châteauroux

Match plein pour Issouf Paro titulaire. Niort battu à domicile par Châteauroux.

Lens 0-0 Grenoble

0-0 entre Lens et Grenoble. 30 minutes pour Cyrille Byala.

Ablam GNAMESSO, le 27 Novembre 2018

COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO